Voilà plusieurs années que Valérie explore avec passion, patience et joie, tantôt dans l’hilarité, toujours dans l’étonnement, l’énorme nef que le pinceau - les mains - de l’artiste produit sur l’océan de son œuvre … Une mer en pleine ébullition. Ampleur, intensité. Puissance de la composition. C’est un enlacement de douces dépendances…Chaque couleur fait signe, sens, s’explique et en dit beaucoup sur la personne. Elles prennent leur force au milieu de l’enchevêtrement des significations, des mouvements qui l’entourent, elles s’agencent à priori dans une logique et aussi elles font « trace ».Les choses n’ont pas d’explication, elles ont une existence. Aucunes exagérations : de belles et furtives évasions.Dans le labyrinthe enchanté de ses toiles, on ferme les yeux pour en saisir l’intensité.Alors, s’il fallait susciter le souvenir, je vous dirais simplement de venir…

Nolwenn Hervet


"Valérie arrive à me faire aimer des couleurs qu'à priori je n'aime pas."

Corinne D.


On peut déambuler dans les expositions comme si on faisait du lèche-vitrine, indifférent, blasé et songeur.

Et soudain, pour qui pour quoi, une toile saute aux yeux, le coup de cœur, on tombe à l’arrêt Le coup de foudre.

Ce sera celle-là.

Et là on se demande mais pourquoi ai-je réagi presque physiquement ?
Est-ce le support utilisé par l’artiste (toile, bois, etc.) ou la technique (couteau, pinceaux, collages) ?
Est-ce les harmonies de couleurs d’une pureté éclatante qui ont déclenché cette empathie ?

Dans l’abstrait, inutile de chercher la signification de l’œuvre. Le courant passe ou ne passe pas. C’est instinctif, primaire, mystérieux, intime et charnel. Pour mon bonheur, j’aime quand Valérie jette sur ses toiles des couleurs fraîches et lumineuses selon ses humeurs et ressentis du moment. Elles expriment la paix et la sérénité, la joie et la simplicité d’un monde sans tension, la nature et l’harmonie d’un paradis perdu qui semble exister encore chez elle.

Pierre Petton